Logo de Whoo - Hostel & Résidences Urbaines | Séjours et hébergements

Menu

Résidences

Je réserve !

[Interview] Mathilde BRENON, Gestionnaire de la résidence Whoo Bacalan à Bordeaux

Mathilde BRENON - Whoo Bordeaux Bacalan

Quel est ton poste au Whoo, à Bordeaux ?

Officiellement je suis Adjointe de site pour la résidence Whoo Bacalan, plus simplement je suis la gestionnaire de la résidence.

Depuis combien de temps ?

J’ai pris mon poste à partir de décembre 2021, mais auparavant je travaillais déjà pour Legendre XP au Whoorks de Bordeaux en tant que Chargée d’accueil depuis 2020.

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?

Passionnée par les voyages, je me suis dirigée vers des études dans le Tourisme.

J’ai effectué ma scolarité en alternance, pour commencer dans des gîtes et chambres d’hôtes en Charente et enfin au sein de l’association des Gîtes de France Charente-Maritime.

BTS en poche, j’ai confirmé mon parcours scolaire avec une Licence professionnelle « Marketing Digital ».

Après la France, j’ai souhaité découvrir l’étranger et j’ai eu l’opportunité de partir travailler en hôtels Club. Dans la compagnie Kappa Club, grâce à laquelle j’ai suivi une formation dans une école d’animation et qui m’a permis de travailler durant 3 ans dans des hôtels à travers le monde (Thaïlande, Tanzanie, Espagne, Grèce…)

Ensuite je suis partie en sac à dos en Australie et en Asie, où j’ai découvert l’esprit des auberges de jeunesse.

A mon retour en France, j’ai effectué des saisons comme réceptionniste en station d’hiver dans les Alpes. Avant de repartir quelques mois au Canada, afin de visiter ce merveilleux pays.

Enfin, en 2020 je suis rentrée en France, où j’ai été recrutée en tant que Chargée d’accueil au Whoorks, à Bordeaux.

En tant que gestionnaire de résidence Whoo, quelles sont tes missions au quotidien ?

Mon rôle est d’accompagner au mieux les occupants de la résidence.

Ma première mission est de répondre aux demandes de logement : réception des demandes, vérification des dossiers de location, édition des contrats et préparation des états des lieux.

En parallèle, il y a bien sûr la gestion quotidienne du site.

La grande nouveauté sur le WHOO BACALAN est notre application « WHOOSTAY » sur laquelle nos locataires retrouvent toutes les informations sur la résidence et leur logement. Mais également une messagerie pour me contacter, me faire part des incidents dans les studios, consulter leurs factures, effectuer leurs paiements et informer des évènements mis en place au Whoo !

C’est un outil de base indispensable et hyper pratique.

Au-delà de l’appli, est-ce que les résidents peuvent venir te voir directement ?

Oui bien sûr ! Je suis présente au Whoo du lundi au vendredi, dans l’espace de coworking au rez-de-chaussée.

Si les résidents ont besoin, ils peuvent venir me poser leurs questions directement.

Qu’est-ce que qui te plaît dans ce métier ?

Chaque journée est différente. Et puis l’avantage de travailler au côté des étudiants, c’est qu’il n’y a pas de distance. On a une équipe très jeune, c’est hyper agréable.

Avec l’équipe de l’Hostel Whoo, on a l’opportunité de pouvoir mettre en place des soirées, des événements pour rassembler un maximum de résidents et créer une ambiance conviviale.

Les qualités pour exercer ce métier ?

Il faut être très souriant, être à l’écoute, et puis simplement prendre les choses comme elles viennent, sans se stresser. On trouve toujours une solution !

Pourquoi avoir choisi de travailler pour Legendre XP, et pour le concept Whoo ?

Ce que j’apprécie beaucoup avec Legendre XP, c’est la possibilité de mettre en place plein de projets. Nos idées sont toujours très appréciées et c’est agréable de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice, sa petite contribution à la création de l’identité de la marque.

On cherche vraiment à ce que les résidents vivent « l’expérience Whoo », qu’ils puissent se dire, le jour où ils quittent la résidence : « ah ouais au Whoo c’était cool, l’équipe était chouette, la déco top, on avait fait telle soirée, c’était génial… ».

Whoo, ce n’est pas une résidence classique : les étudiants ne restent pas seuls. Parfois c’est un peu difficile d’être loin de sa famille, et ça fait du bien de pouvoir descendre dans les espaces communs pour discuter et rompre un peu la solitude.

Le Whoo, c’est comme une famille !